Quelle est la solution pour les problèmes de concentration ?

Quelle est la solution pour les problèmes de concentration ?

Au cours de notre vie, nous faisons tous face à des problèmes de concentration. Ils affectent  aussi bien les jeunes enfants et adolescents que les adultes.

Ils peuvent être liés à plusieurs facteurs : hygiène de vie, rythme soutenu, stress ou encore distractions permanentes… Ils sont multiples et il est parfois difficile d’isoler un seul et même facteur.

Ces problèmes de concentration peuvent être difficiles à vivre jour après jour car ils sont un véritable frein à votre quotidien.

Aujourd’hui, nous vous expliquons quels sont les symptômes des problèmes de concentration mais aussi quels sont les facteurs qui peuvent causer ces problèmes et pour finir, quelle solution trouver pour y faire face le plus sereinement possible.

Que sont les problèmes de concentration ?

La concentration est la capacité à focaliser son attention sur une tâche. On parle par exemple d’une concentration efficace lorsqu’on arrive à réaliser cette tâche avec brio malgré des éléments perturbateurs (par exemple  : un bruit extérieur, nos pensées qui filent, notre smartphone à portée de main, etc.).

C’est grâce à celle-ci que nous réalisons des tâches plus facilement, plus rapidement et plus efficacement.

Les problèmes de concentration, à l’inverse, sont donc l’incapacité à focaliser son attention.

La faculté de se concentrer est étroitement liée à la mémoire et donc à notre cerveau.

Quels facteurs peuvent causer des problèmes de concentration ?

De nombreux facteurs entrent en jeu dans le processus de concentration et peuvent l’altérer. La volonté et l’intérêt de la personne pour la tâche qu’elle est en train de réaliser sont entre autres des facteurs à prendre en compte. En effet, nous avons toujours plus de facilité à nous concentrer quand nous avons un attrait pour la tâche en question !

Notre état physique joue un grand rôle également. La fatigue est par exemple un grand frein à la concentration…

De même, l’état émotionnel est également un frein. Une personne bouleversée ou stressée aura de grandes difficultés à se concentrer.

Pour finir, l’environnement est très important. Si celui-ci comporte de nombreuses distractions (bruits ou sollicitations notamment), il peut être plus difficile et donc plus fatiguant de focaliser son attention.

Approfondir le sujet : améliorer sa concentration !

Problèmes de concentration : une solution ?

Comme nous l’avons expliqué, la fatigue et le stress sont néfastes pour notre concentration. Il est donc important d’avoir une bonne hygiène de vie (sommeil et activité sportive notamment). De plus, lorsqu’on se concentre de nombreuses heures, il est primordial d’observer des pauses régulièrement afin d’oxygéner notre cerveau.

Le cerveau étant l’organe directement lié à la concentration, mieux vaut en prendre soin !

Les acides gras Oméga-3 et notamment le DHA, sont indispensables au bon développement de notre cerveau. Et ceci, à n’importe quel stade de notre vie ! Ils sont la solution naturelle idéale pour contrer les problèmes de concentration.

Leur apport nutritionnel est nécessaire et puisqu’ils ne sont pas synthétisés par notre corps, il est essentiel de les apporter par voie externe (alimentation et supplémentation).

Puisque le développement du cerveau commence in-utero, il faut consommer plus d’Oméga-3 pendant la grossesse et continuer au cours de l’allaitement.

En savoir plus : les Oméga-3 et la grossesse !

Ils sont à consommer au cours de l’enfance et de l’adolescence pour assurer la continuité du développement. En effet, les enfants ont des journées chargées et ils ont besoin de toute leur concentration pour les affronter.

Adulte, en cas de période critique, ils sont un support aux problèmes de concentration. Associés à l’acide pantothénique (la vitamine B5), ils contribuent à la bonne vitalité intellectuelle !

Nous attirons votre attention sur les problèmes de concentration chez les enfants. Si vous trouvez que votre enfant a du mal à se concentrer et est souvent distrait, nous vous conseillons de consulter un médecin. En effet, ces symptômes peuvent résulter de Troubles du Déficit de l’Attention avec Hyperactivité (TDAH) et seul un avis médical pourra poser un diagnostic.

DIOMEGA+ VITALITE INTELLECTUELLE, complément alimentaire en oméga 3 et vitamines, magnésium et zinc

D’autres articles qui pourraient vous intéresser…

Comment améliorer sa concentration ?

L'attention et la concentration sont des capacités essentielles nous permettant d'absorber, de traiter et de mémoriser les informations. Nous mobilisons nos facultés mentales et physiques pour agir et réfléchir. Tout se joue au niveau de notre cerveau ! Or avec notre...

Quel est le meilleur somnifère naturel ?

Le sommeil est indispensable au bon fonctionnement de notre organisme. Mais pourquoi est-il si important ? Parce qu’il joue notamment un rôle dans la bonne régénération des cellules, comme celles de notre cerveau.   En effet, le sommeil permet de “trier”...

Comment traiter les bouffées de chaleur de la ménopause sans hormones ?

Comment traiter les bouffées de chaleur de la ménopause sans hormones ?

La période de la ménopause est une période complexe dans la vie d’une femme. Elle peut représenter des chamboulements plus ou moins importants.

La ménopause est due au ralentissement de la production d’hormones qui peut entrainer de nombreux désagréments.

Parmi les désagréments les plus courants de la ménopause, nous retrouvons les fameuses bouffées de chaleur.

Nous vous expliquons ce que sont les bouffées de chaleur et comment trouver un traitement contre les bouffées de chaleur sans hormones.

Que sont les bouffées de chaleur ?

Les bouffées de chaleur surviennent généralement de manière soudaine et brutale. Ces bouffées peuvent persister de quelques secondes à quelques dizaines de minutes avant de se dissiper naturellement. Une intense chaleur est alors ressentie, particulièrement au niveau du visage, du cou et du thorax.

Les symptômes associés sont différents selon chaque individu : sudation excessive, accélération du rythme cardiaque (palpitations), frissons, étourdissements. Lorsque ces symptômes ont lieu la nuit, on parle alors de sueurs nocturnes.

Les bouffées touchent de très nombreuses femmes pendant leur ménopause. Elles peuvent être parfaitement gérées mais dans certains cas, elles sont handicapantes à vivre au quotidien.

Quelques gestes peuvent aider à vivre les bouffées de chaleur le plus sereinement possible. Par exemple, vous pouvez boire une boisson fraîche à l’instant T et vous aérer. Sur le long terme, un exercice régulier et une alimentation équilibrée peuvent avoir une influence positive.

Cependant, si vos symptômes persistent et sont difficiles à vivre, un traitement contre les bouffées de chaleur et sueurs nocturnes est à envisager.

Vers quel traitement se tourner ?

Un traitement hormonal de substitution peut alors être envisagé lors de fortes bouffées de chaleur mais ce dernier n’est pas généralisé car il présente des effets indésirables notables.

Il vaut mieux se tourner vers des solutions naturelles sans hormones. Parmi les solutions qui ont prouvé leur efficacité, vous retrouverez : l’acupuncture, l’homéopathie ou encore les plantes comme la Sauge, l’Achillée, ou le Mélilot.

Les acides gras Oméga-3 permettent une belle amélioration concernant les bouffées de chaleur. En effet, les Oméga-3 sont un réel soutien pendant la ménopause ! Ils jouent également un rôle bénéfique sur les troubles de l’humeur courants pendant cette période.

Voir plus : Oméga-3 et 6, traitement naturel pour la ménopause ?

Il convient donc de changer ses habitudes alimentaires et de veiller à intégrer suffisamment d’Oméga-3 dans son alimentation.

Par exemple, l’huile d’Onagre et l’huile de Bourrache, enrichies en Oméga-3 et 6, aident à réguler les fluctuations hormonales.

En savoir plus sur les Oméga-3 et 6

Les besoins d’une femme ménopausée en acides gras Oméga-3 EPA et DHA, qui se trouvent principalement dans les poissons gras et crustacés, sont similaires à un sportif de haut niveau soit 1500 mg par jour.

Si vous estimez que votre alimentation n’est pas suffisante ou si vous n’arrivez pas à quantifier correctement les Oméga-3 ingérés, les compléments alimentaires vous sont particulièrement recommandés.

Ils permettront d’assurer une prise constante en Oméga-3 mais également d’assurer un équilibre entre Oméga-3 et Oméga-6.

En effet, la balance entre ces acides gras est primordiale pour s’assurer une bonne santé et vitalité !

À noter que si vos symptômes persistent, nous vous conseillons de consulter un médecin ou un spécialiste. En effet, les bouffées de chaleur peuvent être les symptômes d’autres pathologies à prendre en considération tels que les troubles thyroïdiens ou d’hypoglycémie.

D’autres articles qui pourraient vous intéresser…

Combien de gélules Oméga-3 par jour ?

Les Oméga-3 ont de nombreux bienfaits reconnus sur notre santé. Ils sont indispensables et contribuent au fonctionnement normal de notre cerveau puisque les acides gras Oméga-3 sont des constituants majeurs des membranes de nos cellules ! De plus, ils sont importants...

Combien de gélules Oméga-3 par jour ?

Combien de gélules Oméga-3 par jour ?

Les Oméga-3 ont de nombreux bienfaits reconnus sur notre santé. Ils sont indispensables et contribuent au fonctionnement normal de notre cerveau puisque les acides gras Oméga-3 sont des constituants majeurs des membranes de nos cellules !

De plus, ils sont importants pour la bonne santé de notre cœur et nos yeux. Tout au long de notre vie, les besoins journaliers doivent donc être adaptés.

Mais alors, combien de gélules d’Oméga-3 devons-nous consommer au quotidien ? Nous vous conseillons sur les dosages recommandés, pourquoi et comment se supplémenter et pour finir, pourquoi il est plus simple d’opter pour une capsule unique.

Pour aller plus loin : nos articles sur les bienfaits des Oméga-3.

Quel dosage est recommandé ?

Les besoins en Oméga-3 varient en fonction de notre âge et de notre activité physique. En effet, une femme enceinte ou allaitante aura par exemple des besoins plus importants.

Nous le rappelons, les acides gras Oméga-3 – DHA en particulier – sont élémentaires dans le développement du cerveau des nouveaux-nés. Il est donc important d’en consommer pendant la grossesse et l’allaitement.

Pour en savoir plus : Les Oméga-3 pour la femme enceinte

Les Oméga-3 sont également indispensables pour les personnes âgées. En effet, jouant un rôle sur la mémoire, ils contribuent à réduire le déclin cognitif lié au vieillissement cellulaire.

Lire l’article : Les Oméga-3 pour les personnes âgées

Lorsqu’on est sportif de haut niveau ou de manière intensive, comme pour les personnes qui pratiquent la musculation, les Oméga-3 constituent une source énergétique à ne pas négliger !

Approfondir le sujet : Les bienfaits des Oméga-3 pour la musculation

Pour résumer, découvrez ce tableau récapitulatif sur les besoins en Oméga-3 par jour selon votre catégorie :

combien de gélules Oméga-3 par jour

DIOMEGA EPA/DHA, complément alimentaire en oméga 3 qui contribue au fonctionnement normal du coeur

Pourquoi et comment se supplémenter ?

Se poser la question de pourquoi se supplémenter peut paraître inutile de prime abord, et pourtant ! Elle revient à prêter attention à sa consommation d’Oméga-3 au quotidien, ce qui parfois n’est pas si simple…

Il convient d’abord de définir nos besoins en fonction de notre âge et de notre activité physique, comme expliqué ci-dessus. Ensuite, observer son alimentation au quotidien afin de savoir si vos besoins sont suffisamment couverts.

Généralement, ils ne le sont pas assez. En effet, les acides gras Oméga-3 que nous consommons au quotidien sont des acides gras ALA, présents généralement dans les huiles végétales. Or, peu se transforment en EPA et DHA dans notre corps !

Ces derniers, en particulier les acides gras DHA, se trouvent dans les poissons (gras) et autres crustacés. Cependant, même s’il est recommandé de consommer du poisson gras 1 à 2 fois par semaine, il est plutôt difficile de savoir si ces derniers nous apportent au moins 250mg de DHA par jour qui est la dose recommandée.

 

 

 

L’apport en oméga 3 par l’alimentation est souvent insuffisant. La solution est donc de se supplémenter, en particulier si vous ne consommez pas de poisson et crustacés (végétariens ou vegan par exemple).

De nombreuses gélules d’Oméga-3 sont disponibles en pharmacie ou magasins spécialisés.

En savoir plus sur les compléments d’Oméga-3.

DIOMEGA 3/6, complément alimentaire en oméga 3 et oméga 6 – apport nutritionnel équilibré pour la ménopause

Pourquoi opter pour une capsule unique ?

De nombreuses marques proposent des compléments alimentaires avec des Oméga-3 et il peut-être difficile de s’y retrouver. Nous vous conseillons de bien détailler les compositions et de privilégier des compléments alimentaires de marque française pour assurer une traçabilité du produit et pouvoir demander des informations complémentaires si besoin.

Pour atteindre les 250 mg recommandés pour un adulte, il est conseillé d’ingérer 2 à 8 capsules par jour selon les marques. Pour certains, il peut-être difficile d’intégrer une telle routine au quotidien.

De plus, l’huile de poisson provoquent chez certains de légères remontées, mieux vaut donc limiter le nombre de gélules et sélectionner les oméga 3 plus concentrés.

Pour plus d’efficacité et de simplicité, privilégiez donc une capsule dite unique qui vous permettra d’atteindre la dose recommandée en une seule prise !

N’hésitez pas à demander conseils aux marques spécialisées ou à un professionnel de santé si vous en ressentez le besoin.

DIOMEGA + VITALITE INTELLECTUELLE
OMEGA 3 + MAGNESIUM / ZINC ET VITAMINES

DIOMEGA + STRESS ET SOMMEIL
OMEGA 3 + MAGNESIUM / MELATONINE ET VITAMINES

DIOMEGA + FERMENT LACTIQUE
OMEGA 3 + PROBIOTIQUE

D’autres articles qui pourraient vous intéresser…

Combien de gélules Oméga-3 par jour ?

Les Oméga-3 ont de nombreux bienfaits reconnus sur notre santé. Ils sont indispensables et contribuent au fonctionnement normal de notre cerveau puisque les acides gras Oméga-3 sont des constituants majeurs des membranes de nos cellules ! De plus, ils sont importants...

Y’a-t-il des effets indésirables lors de la prise d’Oméga-3 ?

Y’a-t-il des effets indésirables lors de la prise d’Oméga-3 ?

Lorsque l’on prend des compléments alimentaires au quotidien, il est conseillé de se renseigner au préalable afin de savoir s’ils sont correctement adaptés à nos besoins. Il en va de même lors de la prise d’Oméga-3 !

Aujourd’hui, nous allons aborder les éventuels effets indésirables des compléments alimentaires et en particulier ceux des Oméga-3.

C’est pourquoi nous allons déconstruire des idées reçues afin d’éviter les mauvaises surprises !

Découvrons l’intérêt des Oméga-3, les cas où ils ne sont pas recommandés et l’intérêt de consommer des Oméga-3 de qualité.

Pourquoi prendre des Oméga-3 ?

Pour rappel, les Oméga-3 sont indispensables au bon fonctionnement de notre corps qui n’est pas capable de les synthétiser de lui-même.

Ils jouent un rôle essentiel puisqu’ils sont les constituants principaux de nos membranes cellulaires. Ils améliorent également la fonction cardiaque, renforcent le système immunitaire, stimulent la fonction cérébrale, etc.

Alors comment les Oméga-3, aux nombreux bénéfices pour notre santé, peuvent-ils présenter des effets indésirables ?

Pour aller plus loin : notre article sur les bienfaits des Oméga-3.

Les cas où les Oméga-3 ne sont pas recommandés

Bien qu’il soit essentiel de consommer régulièrement des Oméga-3, il a été démontré que certaines personnes devraient modérer leur consommation des Oméga-3. Par exemple, les Oméga-3 ont tendance à fluidifier le sang, donc les personnes souffrant d’hémophilie ou sous traitement anticoagulant doivent demander conseil à leur médecin au préalable.

À l’heure d’aujourd’hui, aucune étude n’a mis en avant un risque à la santé à la surconsommation d’Oméga-3. Même si aucune étude n’a démontré un risque à la santé, la surconsommation d’Oméga-3 peut entrainer un risque d’effets indésirables. Ainsi, bien que rares, les effets secondaires des Oméga-3 constatés sont les suivants : diarrhée, maux de tête, sensation d’ébriété, mauvaise digestion, mauvaise haleine, etc.

Ces effets indésirables des Oméga-3 sont à nuancer. Comme tout complément alimentaire, il ne faut pas être excessif et respecter scrupuleusement les doses recommandées. De plus, chaque personne réagissant différemment, ces effets secondaires peuvent varier d’une personne à l’autre.

Consommer des Oméga-3 de qualité

Pour éviter les éventuels effets indésirables des Oméga-3, il reste un point crucial à ne pas négliger. Mieux vaut consommer de la qualité !

Voir notre article : quels Oméga-3 choisir pour avoir une bonne qualité ?

En effet, une huile de poisson de qualité et savamment sélectionnée sera toujours mieux assimilée par notre organisme, évitant ainsi les éventuels désagréments cités au-dessus.

Il en va de même pour les ingrédients riches en Oméga-3 que nous ingérons au quotidien ! Privilégiez la qualité et une origine si possible française voire européenne qui permet une meilleure traçabilité.

 Voir notre article : fabrication française, un gage de qualité.

Pour conclure, la consommation régulière et équilibrée d’Oméga-3 présente beaucoup plus d’avantages que d’inconvénients et en cas de doute, notamment en relation avec un traitement ou une pathologie, la consultation d’un professionnel de santé est recommandée.

D’autres articles qui pourraient vous intéresser…

Combien de gélules Oméga-3 par jour ?

Les Oméga-3 ont de nombreux bienfaits reconnus sur notre santé. Ils sont indispensables et contribuent au fonctionnement normal de notre cerveau puisque les acides gras Oméga-3 sont des constituants majeurs des membranes de nos cellules ! De plus, ils sont importants...

Quel est le meilleur somnifère naturel ?

Quel est le meilleur somnifère naturel ?

Le sommeil est indispensable au bon fonctionnement de notre organisme. Mais pourquoi est-il si important ? Parce qu’il joue notamment un rôle dans la bonne régénération des cellules, comme celles de notre cerveau.  

En effet, le sommeil permet de “trier” les informations reçues durant la journée. Ce tri n’est pas anodin, il permet leur assimilation ! Un bon sommeil favorise donc l’apprentissage et la concentration, c’est pourquoi il est particulièrement important de le favoriser chez les enfants, les adolescents ou encore les étudiants.

Pour être en forme aussi bien physiquement que mentalement, il faut donc dormir ! Mais encore faut-il avoir un sommeil de bonne qualité… En effet, ¼ des français déclarent manquent de sommeil durant les jours de travail et ⅓ déclarent souffrir de troubles du sommeil 1.

Mais, fort heureusement, il existe des solutions naturelles, appelés « somnifères naturels », pour retrouver le sommeil et que nous allons découvrir ensemble.

Qu’est-ce que les troubles du sommeil ?

Puisque nous passons ⅓ de notre vie à dormir, mieux vaut avoir un sommeil de bonne qualité !

Les troubles peuvent être d’ordres différents : on peut manquer de sommeil car on a du mal à trouver le sommeil. Quand on tente de s’endormir, parfois notre cerveau est plein de pensées et nous bloque, nous empêchant donc de nous endormir.

Voir aussi : Le cerveau, maître du sommeil.

On peut également avoir un sommeil de mauvaise qualité et se réveiller plusieurs fois par nuit voire très tôt avant que le réveil ne sonne…

Lorsque ces troubles affectent notre quotidien, nous donnant la sensation de manquer d’énergie et d’être fatigué en permanence, il est normal de chercher un remède pour dormir. Un médicament naturel pour dormir est évidemment une bonne idée mais auparavant, posons-nous des questions simples sur notre sommeil.

Comment mieux dormir ?

Afin d’améliorer la qualité de notre sommeil, certaines astuces peuvent aider en toute simplicité.

Par exemple, il est conseillé d’arrêter les écrans (smartphone ou écran) au moins 45 min avant l’heure du coucher.

Mieux vaut créer un “rituel” de sommeil. Et lorsque l’on sent la fatigue tomber, n’essayez pas de résister ! Rater un cycle de sommeil veut indubitablement dire attendre le prochain cycle…

La luminothérapie et les simulateurs d’aube peuvent également aider à se coucher et se lever plus facilement.

Pour aller plus loin : Comment dormir ? Pensons d’abord à notre cerveau.

Cependant, toutes ces astuces ne permettent pas toujours de trouver le sommeil et nous oblige à se tourner vers un remède pour dormir tel qu’un somnifère naturel.

Que prendre pour dormir ?

Ce que nous appelons un somnifère naturel peut être à base d’une (ou plusieurs) plante pour dormir. Vous trouverez par exemple la passiflore, le tilleul ou la lavande… En tisane ou en comprimés, vous avez généralement l’embarras du choix.

Vous pouvez également vous tourner vers la mélatonine qui contribue à réduire le temps d’endormissement et améliorer la qualité de vos cycles.

Voir aussi : Pourquoi la mélatonine est-elle indispensable au sommeil ?

Associer la mélatonine à des Oméga-3 et des vitamines pour combattre la fatigue physique mais également intellectuelle est idéal !

En effet, les Oméga-3 permettant la régénérescence des cellules de notre cerveau, ils sont tout particulièrement indiqués.

Pour finir, le magnésium joue sur les effets du stress qui est généralement un facteur néfaste contre le sommeil.

Les troubles du sommeil ne sont pas à prendre à la légère et nous vous conseillons de vous rapprocher de votre médecin si ces derniers persistent.

1 Source

D’autres articles qui pourraient vous intéresser…

Combien de gélules Oméga-3 par jour ?

Les Oméga-3 ont de nombreux bienfaits reconnus sur notre santé. Ils sont indispensables et contribuent au fonctionnement normal de notre cerveau puisque les acides gras Oméga-3 sont des constituants majeurs des membranes de nos cellules ! De plus, ils sont importants...