Tout le monde le sait, le sommeil est essentiel pour l’équilibre et le bon fonctionnement de notre organisme. Dormir interfère non seulement sur notre bien-être physique mais aussi sur nos fonctions mentales, cognitives et intellectuelles. Notre sommeil est structuré en cycle selon notre horloge biologique interne. Il est régi notamment par la sécrétion d’hormones (mélatonine) qui nous stimulent pour l’endormissement ou au contraire le réveil.

 

La mélatonine, encore appelée « hormone du sommeil » ou « hormone de l’obscurité »

La mélatonine est une hormone sécrétée naturellement par notre cerveau, plus précisément au niveau de l’épiphyse, appelée également glande pinéale. Cette glande est située non loin de l’hypothalamus.

Ce n’est qu’en 1958 que la mélatonine a été découverte aux Etats-Unis par Aaron B. Lerner de l’Université de Yale. Les travaux sont donc très récents mais il est aujourd’hui prouvé que cette hormone influence notre sommeil.

En effet, la mélatonine est fabriquée la nuit en fonction de la luminosité et agit sur le cycle veille / sommeil, encore nommé rythme circadien. L’épiphyse est directement reliée au nerf optique.

A la tombée de la nuit, nos yeux captent un affaiblissement de la lumière et envoie l’information à notre glande pinéale qui démarre alors la production de mélatonine en général vers 20h. Nous commençons alors à ressentir la fatigue et nous devenons moins alertes.

La mélatonine permet donc de se préparer au sommeil et facilite l’endormissement. Elle intervient dans la synchronisation de l’horloge biologique interne.

DIOMEGA+ STRESS/SOMMEIL, complément alimentaire en oméga 3 et vitamines, magnésium et mélatonine

Ainsi , le pic de mélatonine dans le sang atteint son maximum vers 2 à 4h du matin. Puis, le taux de mélatonine circulant dans le sang chute progressivement afin de laisser la place à la phase d’éveil. La glande pinéale devient alors inactive pendant la journée.

Lire notre article: Travail de nuit: les compléments indispensables pour gérer son sommeil

La sécrétion de la mélatonine varie avec l’âge

Cette hormone est fabriquée dès la naissance et atteint un taux maximal vers l’âge de 10 ans. Donc c’est pour cette raison que les enfants ont plus tendance à dormir et que leurs cycles de sommeil sont plus de l’ordre de 8 à 10h en général. Ainsi , à partir de l’adolescence, nos capacités de sécrétion de mélatonine s’amenuisent et sont quasi inexistantes vers l’âge de 70 ans. Les troubles du sommeil sont ainsi plus fréquents en vieillissant. Les personnes âgées dorment souvent moins longtemps et sont plus facilement sujets à des épisodes d’insomnies.

La mélatonine, une solution naturelle et autorisée par l’EFSA pour faciliter le sommeil

L’EFSA (Autorité Européenne de la Sécurité des Aliments) a autorisé l’utilisation de 2 allégations santé concernant la mélatonine :

  • « Réduit le temps d’endormissement » avec une dose de 1 mg par jour
  • « Limite les effets du décalage horaire » avec seulement 0,5 mg par jour

(à prendre avant le coucher).

La mélatonine est donc un moyen naturel, efficace et prouvé scientifiquement pour favoriser l’endormissement sans risque d’accoutumance. De plus, cette hormone est conseillée en cas de décalage horaire et convient ainsi aux voyageurs, commerciaux pour leurs déplacements à l’international, hôtesses de l’air, pilotes…. afin de limiter les effets de la fatigue liée au décalage horaire

Lire notre article: Je pars en voyage, comment vieux vivre le décalage horaire ?

Nous sommes tous, à un moment donné, confrontés à des difficultés d’endormissement ou à des perturbations dans le rythme de notre sommeil, notamment à cause d’épisodes de stress, de fatigue intense…. Et les chiffres le montrent puisque selon l’INSV (Institut National du Sommeil et de la Vigilance), l’insomnie est le trouble du sommeil le plus fréquent en France : « On estime que 30% de la population rencontrent des difficultés de sommeil occasionnelles et 10% souffrent d’insomnie chronique ».

Ces troubles de sommeil peuvent amener à des perturbations dans notre quotidien telles que des problèmes de concentration, d’attention… d’où l’importance de nous occuper également de notre cerveau pour bien dormir ! Il peut donc être intéressant de passer par une supplémentation en oméga 3, nutriments, vitamines et minéraux pour nous aider à gérer ces troubles.

Lire notre article: Quel complément alimentaire oméga 3 choisir ?

Références :

Reiter RJ., Robinson J. Your Body’s Natural Wonder Drug –Melatonin, Bantam Books, décembre 1995.

Herxheimer A, Petrie KJ. Melatonin for the prevention and treatment of jet lag.Cochrane Database Syst Rev 2002;(2):CD001520.
Buscemi N, Vandermeer B, et al. Efficacy and safety of exogenous melatonin for secondary sleep disorders and sleep disorders accompanying sleep restriction: meta-analysis. BMJ. 2006 Feb 18;332(7538):385-93. Review. Texte intégral : www.bmj.com
BMJ, Rapid responses to : Efficacy and safety of exogenous melatonin for secondary sleep disorders and sleep disorders accompanying sleep restriction: meta-analysis. BMJ. 2006 Feb 18;332(7538):385-93. Review. http://bmj.bmjjournals.com.
Melatonin: action as antioxidant and potential applications in human disease and aging. Bonnefont-Rousselot D, Collin F. Toxicology. 2010 Nov 28;278(1):55-67. Review. Texte intégral : www.drvitaminsolutions.com

Russel J. Reiter et al., Fonction pinéale au cours du vieillissement: l’atténuation du rythme de la mélatonine et de ses conséquences neurobiologiques, Acta Neurobiol. Exp. 1994, 54 (Suppl.) : 31-39

http://www.villagesommeil.org


D’autres articles qui pourraient vous intéresser…

Quel est le meilleur somnifère naturel ?

Le sommeil est indispensable au bon fonctionnement de notre organisme. Mais pourquoi est-il si important ? Parce qu’il joue notamment un rôle dans la bonne régénération des cellules, comme celles de notre cerveau.   En effet, le sommeil permet de “trier”...

  •  
    5
    Partages
  • 5
  •  
  •