Pourquoi dormir est essentiel ?

L’être humain passe environ un tiers de sa vie à dormir. Le sommeil, régi par le cerveau, est élémentaire pour le développement cérébral et le maintien des fonctions vitales de l’organisme comme :

la production d’hormones

Hormones de croissance chez les enfants, cortisol, hormone de l’éveil, insuline qui influence le taux de glucose dans le sang, hormones de l’appétit (leptine…), hormones thyroïdiennes…

les fonctions cognitives

Le sommeil optimise les capacités de mémorisation et d’apprentissage et permet d’enregistrer les informations reçues pendant la phase de l’éveil.

les fonctions immunitaires

Un sommeil réparateur améliore la qualité des réponses immunitaires de l’organisme en cas d’infections.

De plus, pendant la phase de sommeil, le corps se régénère et élimine les déchets, les tissus musculaires se reconstruisent et les stocks énergétiques se reconstituent.

Le sommeil est régulé par deux types de processus :

. la régulation circadienne ou cycle jour/nuit

. la régulation homéostatique qui permet d’adapter le temps de sommeil en journée en fonction de la durée de sommeil pendant la nuit précédente.

Ces deux processus interagissent ensemble et s’adaptent afin de répondre aux besoins journaliers de sommeil.

Les cycles de sommeil

Nous avons naturellement une horloge biologique interne qui nous guide sur le cycle d’éveil et de sommeil sur une journée de 24 heures approximativement. On parle de cycle jour/nuit. Le cycle nuit est constitué de plusieurs cycles de sommeil successifs, 4 à 5 cycles en général, puis vient la phase d’éveil. Chaque cycle dure environ 90 minutes chacun. Il existe deux phases de sommeil :

. le sommeil lent avec une activité cérébrale ralentie

. le sommeil paradoxal pendant lequel l’activité cérébrale est intense

Le début du cycle démarre par l’endormissement dont les premiers signes distinctifs sont les bâillements ou les clignements des paupières. Le corps passe ensuite par une phase de sommeil lent pendant laquelle l’organisme récupère de la fatigue physique. Puis, il entre dans une phase de sommeil paradoxal. Le fonctionnement du cerveau est alors très élevé alors que l’organisme est au repos. C’est pendant cette période que les rêves se forment et que votre cerveau active ses fonctions de mémorisation, d’apprentissage et de récupération psychique.

Enfin, arrive ensuite une phase dite intermédiaire où le cerveau décide si c’est le moment de se réveiller ou de démarrer un nouveau cycle de sommeil.

 

La mélatonine, l’hormone du sommeil

Notre système oculaire détecte la luminosité et influence notre capacité à s’endormir. Selon l’intensité de la lumière, le corps régule la sécrétion d’une hormone, la mélatonine, appelée hormone du sommeil. Lorsque la lumière diminue, le cerveau commande la sécrétion de mélatonine. En effet, le taux de mélatonine augmente progressivement vers 20h et est responsable de l’endormissement. Au fur et à mesure de la nuit, la quantité de mélatonine diminue dans le sang. Une autre hormone prend ensuite le relais pour se réveiller le matin, le cortisol, appelé hormone d’éveil.

Le cerveau fabrique de la mélatonine à partir de la sérotonine, médiateur chimique présent dans le système nerveux central. En d’autre terme, la sérotonine est un neurotransmetteur précurseur de la mélatonine. Plus le corps fabrique de sérotonine au cours de la journée et plus le cerveau sera en mesure de synthétiser l’hormone du sommeil.

La sérotonine est dérivée d’un acide aminé essentiel, le tryptophane, retrouvé dans de nombreux aliments (viande, poisson, produits laitiers…).

La régulation du sommeil par le processus homéostatique

En fonction de l’intensité et de la qualité du sommeil nocturne, l’être humain est capable de s’endormir pendant la phase d’éveil. Si le cycle nuit na pas été assez réparateur ou le corps est trop privé de sommeil, des phases de somnolence apparaissent pendant la journée (sieste). On parle de balancier homéostatique qui est en mesure de définir les besoins en sommeil, variables entre chaque individu, et d’y répondre.

 

D’autres articles qui pourraient vous intéresser…

Quel est le meilleur somnifère naturel ?

Le sommeil est indispensable au bon fonctionnement de notre organisme. Mais pourquoi est-il si important ? Parce qu’il joue notamment un rôle dans la bonne régénération des cellules, comme celles de notre cerveau.   En effet, le sommeil permet de “trier”...

Voyage: Se remettre du décalage horaire.

Aujourd'hui on voyage de plus en plus fréquemment et parfois à plusieurs fuseaux horaires de chez nous. Cela est parfois difficile à gérer pour notre corps car notre horloge interne est bouleversée. Comment lutter contre le décalage horaire ? Il existe des compléments...

  •  
    3
    Partages
  • 3
  •  
  •