Les enfants et les adultes présentant un Trouble de Déficit de l’Attention avec Hyperactivité (TDAH) sont déficients en oméga 3. Or, ces acides gras polyinsaturés sont des nutriments essentiels pour le bon fonctionnement du cerveau. Une supplémentation en oméga 3 représenterait-elle alors une alternative…. un « traitement naturel » pour remédier aux symptômes qui handicapent la vie d’un adulte souffrant de ce trouble ?

Qu’est-ce que le TDAH ?

Le TDAH correspond à un désordre neurobiologique et neuropsychologique qui apparaît à l’enfance puis continue chez l’adulte. Il est souvent diagnostiqué vers l’âge de 4 à 6 ans. La prévalence de ces troubles de comportement est de 3 à 5% des enfants d’âge scolaire. De plus, les garçons seraient plus touchés que les filles.

A l’enfance

Chaque enfant réagit différemment. Néanmoins, cette dysfonction se traduit souvent par une agitation motrice voire une hyperactivité, une impulsivité et une agressivité. L’enfant devient turbulent, hypersensible, avec un état dépressif et une hyperémotivité ainsi qu’un déficit de l’attention.

Le développement de l’enfant et la vie familiale deviennent alors plus compliqués. Ce désordre engendre des troubles d’apprentissage (dysgraphie, dysorthographie,…), des troubles du langage (dyslexie), une incapacité à résoudre certains problèmes,… De manière générale, les enfants et adolescents sont plus confrontés à des difficultés scolaires pouvant même aboutir à un échec scolaire. De même, certains enfants présentent aussi des troubles du sommeil.

Les origines de ce trouble sont encore mal identifiées. Toutefois, il est certain que le facteur génétique augmente le risque de TDAH. Ce dysfonctionnement est héréditaire (antécédents familiaux). Mais les facteurs environnementaux ont également un impact.

A l’âge adulte

En vieillissant, ce trouble perdure en général, essentiellement sur le plan psychologique. En effet, il existe un risque accru de dépression et de troubles anxieux chez les adultes atteints de TDAH.

Les personnes atteintes souffrent parfois de problèmes d’autonomie ou de difficultés d’organisation avec une tendance à la procrastination. Les conséquences peuvent aussi être d’ordre familial avec des tensions et des conflits sur le quotidien.

Le sujet atteint a souvent une mauvaise perception de son propre travail avec un manque de confiance en soi et d’estime de soi. Certains vont jusqu’à faire un burnout. Des individus prennent parfois certaines substances illicites (drogues) ou de l’alcool pour lutter contre les symptômes du TDAH menant parfois à une accoutumance. Elles doivent alors faire face à des problèmes d’addiction.

Relation entre TDAH et oméga 3

Le profil sanguin en acides gras essentiels est différent entre les enfants atteints de TDAH et les enfants non atteints. En effet, leur taux en oméga 3 est plus faible. Or, il est clairement établi qu’une déficience en EPA et DHA a des répercussions négatives sur le développement affectif et émotionnel chez les enfants hyperactifs. En parallèle, de nombreuses études ont démontré l’intérêt d’une supplémentation en oméga 3 chez les enfants TDAH pour réduire les symptômes.

La carence en EPA et DHA se prolonge aussi à l’âge adulte. Effectivement, les adultes atteints du TDAH ont également un niveau sanguin inférieur d’acide gamma-linolénique et d’acide alpha linolénique en comparaison aux « adultes sains ».

TDAH adulte traitement naturel ?

L’intérêt des oméga 3 dans le cadre de TDAH est donc clairement établi. Par prévention, il convient d’avoir un bon statut en omégas 3 pour le fonctionnement normal du cerveau. Ces AGE restent des constituants majeurs des membranes cellulaires (comme les neurones). Par conséquent, ils jouent un rôle majeur pour la santé mentale. En effet, ils favorisent les fonctions cognitives et donc l’activité cognitive à tout âge. Le DHA représente un stimulant naturel pour la mémoire et la concentration. Qui plus est, cet acide gras intervient sur la vitalité intellectuelle.

En conclusion, l’adoption d’un régime alimentaire enrichi en oméga 3 ou une supplémentation nutritionnelle peuvent donc être utiles chez les adultes atteints de TDAH ! N’hésitez pas à en parler avec votre médecin traitant.

 

Sources :
  • https://www.tdah-france.fr
  • Richardson AJ, Puri BK. A randomized double-blind, placebo-controlled study of the effects of supplementation with highly unsaturated fatty acids on ADHD-related symptoms in children with specific learning difficulties. Prog Neuropsychopharmacol Biol Psychiatry 2002;26(2):233-9.
  • Burgess JR, Stevens L, Zhang W, Peck L. Long-chain polyunsaturated fatty acids in children with attention-deficit hyperactivity disorder. Am J Clin Nutr 2000;71(1 Suppl):327S-30S.
  • Kidd PM. Attention deficit/hyperactivity disorder (ADHD) in children: rationale for its integrative management. Altern Med Rev 2000;5(5):402-28.
  • Siann N, Bryan J. Effect of Supplementation with Polyunsaturated Fatty Acids and Micronutrients on Learning and Behavior Problems Associated with Child ADHD. J Dev Behav Pediatr, 2007 Apr;28(2):82-91.
  • Irmisch G, Richter J, Thome J, et al. Altered serum mono- and polyunsaturated fatty acid levels in adults with ADHD. Atten Defic Hyperact Disord. 2013 Apr 6.

D’autres articles qui pourraient vous intéresser…

Bien vieillir – a quoi servent les oméga 3 ?

Bien vieillir est synonyme de bonne santé. Par conséquent, adopter une bonne alimentation va de pair. En effet, il est nécessaire de suivre un régime alimentaire sain et équilibré dans la prévention des troubles de santé chez l’homme. Vous apportez ainsi à votre...

Vacances: profitez-en pour faire une cure d’oméga 3 !

Que vous partiez en vacances ou non, la période estivale est idéale afin de ralentir le rythme, relâcher la pression et recharger ses batteries ! Et si vous en profitiez pour faire une cure d'Oméga-3 ? Édulcorez vos repas et pensez aussi à un complément oméga 3. L’été...

  •  
  •  
  •  
  •