Pour comprendre le déséquilibre oméga-3, oméga-6 il faut savoir qu’au cours du siècle dernier, notre alimentation a évolué.

Tout d’abord, nous consommons plus de céréales, de viandes animales et de produits industriels issus de l’industrie agro-alimentaire. De plus, ces derniers sont d’ailleurs généralement fabriqués à partir d’huiles végétales.

Et ces huiles sont pratiquement dépourvues en acides gras Oméga-3 mais riches en acides gras Oméga-6.

Donc cette alimentation très occidentale et typique des pays industrialisés participe au déséquilibre du rapport entre Oméga-3 et Oméga-6 qui joue pourtant un rôle essentiel dans le bon fonctionnement de notre organisme.

Avec nos habitudes de consommation, il est parfois difficile d’arriver à réétablir l’équilibre. Pour être certain d’apporter à notre corps les 250g de DHA (oméga 3) conseillés par jour, il est intéressant de passer par des compléments alimentaires de qualité. (Privilégiez la qualité française avec des huiles concentrées et contrôlées).

Découvrez la gamme DIOMEGA+ du Laboratoire Dioter, la seule gamme française de compléments alimentaires oméga 3 associés à des vitamines et minéraux, pour un double effet sur votre santé !

Apport d’une gélule: 250 mg recommandé de DHA par jour

Quels sont les risques d’un déséquilibre Oméga-3 / Oméga-6 ?

Une alimentation particulièrement riche en Oméga-6 qui n’est pas assez contrebalancée par les Oméga-3 aura des effets néfastes sur la santé. Un déséquilibre touchant notamment le cerveau et le bon fonctionnement de ses cellules nerveuses.

Lire notre article: Le DHA contribue au fonctionnement normal du cerveau

De plus un surplus en Oméga-6 est un obstacle aux bénéfices des Oméga-3 et augmente donc les risques d’infarctus et de maladies cardiovasculaires. Ce déséquilibre permet le développement de nombreuses inflammations et de phénomènes allergiques entraînant des maladies chroniques telles que l’asthme ou l’arthrite.

Pour en savoir plus à propos des effets néfastes sur la santé des Oméga-6, il faut comprendre comment ces derniers se transforment dans notre corps. Les Oméga-6 sont composés d’acides gras appelés acides linoléiques (AL). Après transformation, ces derniers  participent à la synthèse des eicosanoïdes. Et parmi les différents types d’eicosanoïdes, les Oméga-6 synthétisent une famille d’eicosanoïdes dite pro-inflammatoire.

Les effets de ces eicosanoïdes sont comparés à la puissance des hormones sur le corps humain ! Ils participent notamment à la régulation de la pression artérielle, à la coagulation sanguine, la fonction cardiaque, la contraction des bronches ou encore la protection des muqueuses digestives… Autant de fonctions vitales qu’il est nécessaire de protéger des inflammations.

Lire notre article: Oméga 3: Des anti-inflammatoires naturels

Pourquoi l’alimentation occidentale est-elle particulièrement concernée ?

L’alimentation occidentale est plus particulièrement touchée par le déséquilibre entre Oméga-3 et Oméga-6 de par notre importante consommation de céréales, de maïs et de soja. De plus, ces dernières décennies, les animaux sont plutôt nourris avec du maïs et du soja qui sont pauvres en Oméga-3 contrairement aux herbes et aux feuilles qui elles sont riches.

En Occident, nous consommons peu de poissons gras riches en Oméga-3 par rapport à une alimentation orientale. Or les Oméga-3 se trouvent particulièrement dans les poissons gras !

Lire notre article: Faites le plein d’oméga 3 avec les poissons grillés et les salades

Notre rapport actuel est de 10 à 15 fois supérieur en Oméga-6 par rapport aux Oméga-3. La consommation idéale devrait être inversée, un apport en Oméga-3 plutôt 4 à 5 fois supérieur aux Oméga-6.

Comment éviter un déséquilibre Oméga-3 / Oméga 6?

Nous l’avons expliqué, l’Oméga-6 est composé d’acides linoléiques (AL). Ils sont  indispensables au bon fonctionnement de l’organisme et ne peuvent être synthétisé par l’humain. Il n’est donc pas question de réduire notre apport en Oméga-6 mais plutôt d’augmenter les apports en Oméga-3 car ensemble, ils ont un effet bénéfique sur la santé ! D’où l’intérêt de prendre des compléments alimentaires. Quel complément alimentaire oméga 3 choisir ?

SUPPLEMENTATION – COMPLEMENT ALIMENTAIRE:  Découvrez la gamme DIOMEGA+ du Laboratoire Dioter, la seule gamme française de compléments alimentaires oméga 3 associés à des vitamines et minéraux, pour un double effet sur votre santé ! Apport: 250g recommandés de DHA par jour

Pour équilibrer votre consommation, privilégiez également les ingrédients suivants :

  • Huile ou graines de lin,
  • Graines de chia,
  • Huile de colza,
  • Poissons gras tels que le saumon, le thon, etc.

Lire notre article: Les huiles végétales, sources d’oméga 3

Pour faciliter l’équilibre, il est conseillé de réduire certains ingrédients particulièrement riches en Oméga-6 tels que l’huile de tournesol, l’huile de pépins de raisin ou encore le soja en grande quantité.

Enfin la meilleure façon de rééquilibrer la balance Oméga-3 / Oméga-6 reste encore la supplémentation en compléments alimentaires ! Sur avis médical et avec une alimentation équilibrée, celle-ci aidera à obtenir l’équilibre désiré.

Lire notre article: Quel complément oméga 3 choisir pour avoir une bonne qualité ?

 

D’autres articles qui pourraient vous intéresser…

Huile de poisson : pourquoi en consommer ?

Une alimentation de type méditerranéenne favorise la consommation d’huiles végétales, notamment la très prisée huile d’olive. Les huiles végétales sont excellentes pour la santé, notamment lorsque celles-ci sont riches en Oméga-3. Cependant, les huiles végétales ne...

  •  
    1
    Partage
  • 1
  •  
  •