La ménopause est un processus physiologique chez la femme qui se déclenche généralement vers 50 ans. Elle représente une véritable période de transition dans la vie d’une femme. Et elle est souvent accompagnée de désagréments pouvant perturber leur quotidien. Effectivement, de nombreuses femmes sont sujettes aux bouffées de chaleur, à la fatigue, une certaine irritabilité ainsi que des troubles de l’humeur. Les traitements hormonaux sont souvent choisis par défaut pour soulager ces syndromes. Pourtant, il existe des alternatives naturelles afin de mieux vivre la ménopause et les acides gras essentiels en font partie. Alors les oméga 3 et 6 représentent-ils un traitement naturel pour la ménopause ?

Les oméga 3 et 6, un traitement naturel pour la ménopause ?

Les oméga 3, les nutriments de votre cerveau

Parmi les troubles liés à la ménopause, les sautes d’humeur sont souvent difficiles à contrôler. Les femmes ménopausées se plaignent de troubles du caractère comme l’anxiété, la nervosité, l’irritabilité, l’insomnie voire la dépression. Au fur et à mesure, les changements hormonaux impactent le fonctionnement du cerveau qui est le siège de nos émotions. Avec la diminution des niveaux d’œstrogènes, des modifications chimiques se mettent en place. Certains effets se font ressentir comme une baisse de l’activité cérébrale.

Les oméga 3 ont donc toute leur place et leur intérêt dans l’alimentation chez la femme ménopausée ! Qui dit cerveau en bonne santé, dit oméga 3 !!! Effectivement, à tout âge, le cerveau a besoin de DHA et d’EPA pour maintenir ses fonctions cérébrales normales. Il en est de même pour les femmes de plus de 50 ans. Donc quoi de plus naturel que de consommer davantage d’aliments riches en oméga 3 ou de prendre des compléments alimentaires à base d’huile de poisson pendant la ménopause !

Une étude réalisée au Québec démontre d’ailleurs l’efficacité d’une supplémentation en oméga 3 chez les femmes en périménopause ou en ménopause. Elles étaient âgées de 40 à 55 ans, souffrant d’une détresse psychologique qualifiée de modérée à sévère. Un groupe recevait 1500 mg d’EPA par jour en 3 prises sous forme d’huile de poisson. L’autre groupe recevait un placebo. Au bout de 8 semaines, les symptômes diminuaient chez les femmes supplémentées avec de l’huile de poisson dont la détresse psychologique était modérée.1

 

L’huile d’onagre, pour son apport en oméga 6

traitement naturel pour la ménopause

DIOMEGA 3/6, complément alimentaire équilibré en oméga 3 et oméga 6

Egalement appelée « Primevère du soir » ou « Belle de nuit », les pétales de fleurs d’onagre s’ouvrent à la tombée de la nuit et fanent au lever du jour. Originaire de l’Amérique du Nord, l’onagre, en latin Oenothera biennis, fût introduite en Europe vers le 17ème siècle. Aujourd’hui, l’huile d’onagre est traditionnellement reconnue et utilisée pour un meilleur confort du cycle féminin. En effet, les graines, après extraction par première pression à froid, fournissent une huile de grande qualité nutritionnelle. Elle contient une forte teneur en acides gras essentiels notamment en oméga 6 dont l’acide gamma-linolénique (GLA). Ce dernier agit sur de nombreux processus physiologiques.

De plus, les acides gras essentiels comme le GLA sont naturellement présents dans les membranes des cellules de notre peau. Ainsi, ils jouent un rôle majeur dans les fonctions des cellules épidermiques notamment l’élasticité et la souplesse de la peau. Nourrir la peau reste aussi un élément clé pour les femmes ménopausées.

De manière générale, les oméga 3 et 6 constituent des éléments nutritifs indispensables aux équilibres internes. Ils répondent à toutes sortes de problématiques quotidiennes notamment la vitalité intellectuelle, la beauté de la peau,… Parce que chaque type d’oméga a ses propres bienfaits, il est important de fournir suffisamment d’acides gras essentiels à son organisme à n’importe quel âge. Un apport équilibré de GLA,EPA, DHA pendant la ménopause est d’autant plus conseillé.

Sources : 1 Lucas M, Dodin S, et al, Ethyl-eicosapentaenoic acid for the treatment of psychological distress and depressive symptoms in middle-aged women: a double-blind, placebo-controlled, randomized clinical trial, American Journal of Clinical Nutrition, février 2009, 89(2):641-51.

D’autres articles qui pourraient vous intéresser…

Pourquoi et comment acheter des oméga 3?

C'est un fait: notre régime occidental reste pauvre en oméga 3. Les deux solutions sont donc de consommer plus d'aliments riches en oméga 3 et d'acheter des oméga 3 sous forme de compléments alimentaires.   Je clique sur le thème qui m'intéresse Les oméga 3 c'est quoi...

  •  
  •  
  •  
  •