Pour de nombreuses générations, l’huile de foie de morue évoque un mauvais souvenir… En effet, à l’époque, les enfants étaient obligés d’avaler une cuillère d’huile tous les matins avant de partir à l’école.

Si l’on en croit les récits de nos grands-parents, avaler cette huile n’était pas particulièrement un moment de plaisir à cause de son goût très prononcé !

Donnée l’hiver ou à l’arrivée du printemps, l’huile de foie de morue était considérée comme un “médicament préventif”. Il faut dire qu’à l’époque, il y existait peu de moyens de booster son immunité.

Alors pourquoi nos aînés donnaient-ils de l’huile de foie de morue à leurs enfants malgré son goût rebutant ? Quels sont ses bienfaits ? Et comment suivre leur exemple en la consommer de nos jours ?

D’où provient l’huile de foie de morue ?

L’huile de foie de morue est obtenue à partir de la cuisson des foies de morues à la vapeur. Ces derniers sont par la suite écrasés et décantés pour en extraire l’huile.

Il faut noter qu’habituellement, les huiles de poissons sont fabriquées à partir de corps entiers de poissons lors de la fabrication des farines de poisson.

La morue quant à elle est un poisson courant des eaux froides (telles que certaines parties de l’Atlantique ou du Pacifique), communément appelé cabillaud… Et oui, tout ça n’est qu’une question d’appellation !

En matière de pêche, la morue est employé pour des poissons plus jeunes que le cabillaud. En cuisine, au contraire, elle désigne plutôt un poisson séché et salé sauf s’il est indiqué “morue fraîche”.

Au final, autant de termes pour un même et seul poisson consommé en France depuis le Moyen-Âge !

Quels sont les bienfaits de l’huile de foie de morue ?

L’huile de foie de morue se différencie également des autres huiles de poissons par son haut taux de vitamines A et D.

L’action conjointe des vitamines A et D permet d’assurer la croissance et le maintien du capital osseux. C’est pourquoi l’huile de foie de morue était consommée dans le temps !

Elle était en effet recommandée pour lutter contre le rachitisme, maladie de croissance observée chez le nourrisson et les jeunes enfants. Dû à un déficit en calcium et en vitamine D, cette maladie a pratiquement disparue dans les pays développés et industrialisés.

De plus, l’huile présente une bonne concentration en acides gras essentiels tels que les Oméga-3 ! Combinés à un taux élevé en vitamine D, ils contribuent à améliorer la performance cognitive chez les enfants et les personnes âgées.

Ainsi, l’intérêt de huile de foie de morue, notamment concernant ses EPA et DHA issus des Oméga-3, a été validé par la Commission Européenne.

Comment consommer l’huile de foie de morue ?

Heureusement, le mauvais goût de l’huile de foie de morue est désormais largement atténué grâce au progrès dans les techniques d’extraction et au procédé de filtration.

Une bonne nouvelle pour la consommer sous forme d’huile ! Cependant, vous pouvez également consommer au quotidien des gélules d’huile de foie de morue, ou des gélules d’huile de poisson tout court, riches en  DHA oméga 3. Certaines huiles sont même associées à des vitamines et minéraux, ce qui rend leurs effets encore plus intéressants et permet de cibler vos besoins : sommeil, concentration, mémoire, digestion

Nous vous conseillons de supplémenter en particulier les jeunes enfants et les personnes âgées. Vous assurerez un apport suffisant en vitamine D et contribuez ainsi à la prévention des problèmes osseux ou éventuelles raideurs articulaires liées à l’avancée dans l’âge.

Nous vous conseillons de vous tourner vers des professionnels de la santé. En effet, l’huile de foie de morue ne doit pas être associée avec d’autres médicaments contenant aussi des vitamines A et D afin de ne pas dépasser la dose journalière recommandée.

D’autres articles qui pourraient vous intéresser…

Huile de poisson : pourquoi en consommer ?

Une alimentation de type méditerranéenne favorise la consommation d’huiles végétales, notamment la très prisée huile d’olive. Les huiles végétales sont excellentes pour la santé, notamment lorsque celles-ci sont riches en Oméga-3. Cependant, les huiles végétales ne...

  •  
  •  
  •  
  •